Copyright © egpe nord

La Ballade de l'Ecritoire est un moment privilégié avec découverte et partage de l'écrit sous toutes ses formes.


Chaque séance comporte plusieurs propositions d'écriture avec :


La peur de la page blanche est très vite oubliée.

Après l'écriture, c'est le temps de la lecture (sans obligation aucune) avec l'étonnement et l'émerveillement du texte produit par soi-même et par l'autre.


Les lieux : à l'EGPE, ou librairies, bistrots, musées, salle de classe, brocanteur…

Les thèmes : le carnaval, un auteur, un livre, l'utopie, les saisons, le voyage, le théâtre, un film de cinéma, Lille Fantastique, la nature…..

Les supports : photos, poèmes, objets insolites, jeux de cartes, livres…

Les techniques : anagramme, cadavre exquis, acrostiche, mots cachés… qui aideront à aligner les mots avec beaucoup de liberté.

 


La Ballade des Morceaux Choisis est une plongée dans la littérature à la découverte d'œuvres et d'auteurs.


Chaque participant prévoit la lecture d'un texte de son choix tiré de romans, nouvelles, poèmes, articles divers.

La (re)découverte d'un texte est l'occasion d'un échange avec réflexion, discussion, approfondissement provoqués par la lecture.

Puis un ou deux textes sont soit choisis, soit tirés au sort, et un travail d'écriture s'enchaîne sur les mots qui ont été dits.


Exemples de quelques textes lus : une fable de La Fontaine, un conte du Burkina " sous le manguier ", un poème de Rumi du X° siècle, " le vase où meurt cette verveine " de Frédérique Martin, " l'art de la simplicité " de Dominique Loreau...

 


Quelques exercices....

L'isovocalisme consiste à ne conserver que les voyelles d'un texte d'origine et à former d'autres mots avec ces voyelles (exemple : " maison "  =  a - i - o. Donc, on peut former passion, trahison, marigot….)


Strophe de départ (Verlaine) :

Dans l'interminable

Ennui de la plaine

La neige incertaine

Luit comme du sable.

                       

                                                               Ce qui donne :

            (1)       La mine pimpante                             (2)       La rime finale

                        Et surprise, la gamine                                 M'ennuie à bailler

                        A remis et fripé sa mise                              Sans répit, relire, affiner

                        Sur l'informe truc râpé.                                Unir mots et plus : assez.

 

Trois syllabes. Créer un mot imaginaire à partir de 3 syllabes.


GIR - HOU - BAR =

 


Jeu de mots avec les expressions  contenant " mot "


 " Je lui dirai les mots bleus, les mots qu'on dit avec les yeux avant qu'il ne me quitte sans dire un mot. Je lui conterai à demi-mot les mots doux des amoureux et s'il ne dit toujours mot, je lui conterai alors les gros mots que je pourrais lui dire, et sans mâcher mes mots. Comme toute femme, sans jouer sur les mots, et pour avoir le dernier mot, après avoir bien pesé mes mots, je tournerai les talons et lui dirai : " adieu ", voilà vraiment le mot de la fin. ".


Ballade de l'écritoire et des morceaux choisis